SURF ET GOLF : PAS SI DIFFÉRENTS !

09-08-2019 - Surf & Golf Landes

Comme tout le monde le sait, le surf se pratique (pour le moment) dans un océan ou une mer proche du rivage. Ceci permet l’utilisation de l’énergie du déferlement des vagues pour se mouvoir sur l’eau à l’aide d’une planche (ou pas, d’ailleurs).

Quant au golf, il se pratique sur un grand terrain d’herbe, en extérieur. Le but est de faire rentrer une balle dans un trou à l’aide de clubs, le tout en faisant le moins de coups possible. Vu comme ça, rien ne lie ces deux pratiques sportives… Pourtant, une très grande majorité de surfeurs de tout niveau pratiquent également le golf !

L’exemple le plus connu est Kelly Slater. 11 fois champion du monde de surf, il présente un handicap de 2,8. Cela signifie qu’il n’est pas très loin d’une carrière professionnelle dans le golf aussi. Même parmi nos surfeurs français, il y a de bons golfeurs, comme par exemple Alain Riou (4,5 de handicap), Nicolas Capdeville (0 de handicap)… Et la liste est longue.
Pourquoi tant de surfeurs sont aussi de bons golfeurs ? En rentrant plus profondément dans l’analyse, on remarquera des similitudes et des transferts que l’on peut faire d’une discipline à l’autre.

© Getty Images

Premier point : dans les deux sports, le principal adversaire est nous-même. On ne dépend pas directement du coup que va faire l’adversaire. En cas d’échec, le seul responsable est le surfeur ou le golfeur lui-même.
Ensuite, on va retrouver la sensation d’unicité. Une vague est unique dans le sens où elle ne sera jamais complétement identique à la suivante ou à la précédente. De même, au golf, on parle d’unicité de coups. La distance à parcourir n’est jamais la même, la balle ne repose jamais sur la même surface (herbe courte, longue, avec des trous, du sable, etc.) et les conditions météos sont changeantes (vent, pluie, etc…).

D’un point de vue purement technique, les similitudes ne sautent pas aux yeux, mais il y en a quelque unes. En lisant Five Lessons The Modern Fundamentals of Golf de Ben Hogan (célèbre Golfeur), Kelly Slater eut l’idée d’appliquer la même méthodologie d’apprentissage pour son livre The Surf Lesson. Pour Kelly, on peut s’inspirer de la technique pour générer de la puissance et de la vitesse dans un swing de golf pour développer la technique nécessaire pour bien surfer une vague. D’ailleurs, dans les années 1996 et 1997, Kelly affirme avoir plus joué au golf que surfé. Pourtant, il n’a jamais gagné autant de compétitions de surf qu’à cette période. Il attribue cette réussite au golf.

Enfin, le golf inculque des valeurs comme le respect, la maîtrise de soi, la concentration, la persévérance, qui sont des atouts pour la pratique du surf et même pour la vie de tous les jours.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Praesent Phasellus et, ipsum justo ultricies sed ut velit,